COMUNICactifs_LOGO.png

Le programme CommunicActifs trouve son origine dans un désir d’innovation sociale. Par la mise en branle de projets novateurs, il vise à démystifier l’aphasie et à favoriser la participation sociale des personnes aux prises avec des troubles de la communication. CommunicActifs chapeaute une diversité de projets, subventionnés ou non, visant ultimement une meilleure intégration sociale des personnes aphasiques. Les principaux objectifs du programme sont :

 

  • Sensibiliser la population et la société québécoise au « handicap communicationnel »;

  • Maximiser « l’accessibilité communicationnelle » de la société québécoise;

  • Offrir la possibilité aux étudiants en orthophonie ou orthophonistes cliniciens de développer et actualiser leur rôle de promotion de la santé de la population

 

Ayant déjà collaboré à différents projets, par le passé, Mme Laura Monetta, Mme Monica Lavoie et Mme Annie Légaré ont tenu à mettre à profit, de façon bénévole, leurs expertises respectives. Ces expertises combinées à l’expertise terrain d’ARTÈRE représentent une collaboration clé de laquelle est né CommunicActifs.

 

Laura Monetta est professeure titulaire au programme d’orthophonie de l’Université Laval et chercheuse au centre de recherche CERVO. Diplômée de l’Université de San Luis, en Argentine, elle a poursuivi ses études doctorales à l’Université de Montréal et postdoctorales à l’Université McGill. Orthophoniste clinicienne de formation, elle a toujours gardé un lien avec la clinique et s’est spécialisée dans la prise en charge des troubles acquis du langage qui peuvent survenir suite à un AVC, ou être associés à des maladies neurodégénératives. Ses travaux de recherche portent sur une meilleure compréhension de l’évaluation et de la rééducation des troubles acquis de la communication. Elle mène également des projets de vulgarisation scientifique et de transfert de connaissances, principalement en lien avec la participation sociale et communicationnelle des personnes aphasiques. 

 

Orthophoniste clinicienne de formation, Monica Lavoie détient un doctorat de l’Université Laval et a complété des études postdoctorales à l’Université de Toronto. Elle travaille maintenant à titre de coordonnatrice de recherche pour la Chaire de recherche sur les aphasies primaires progressives – Fondation de la famille Lemaire, détenue par le Dr Robert Jr Laforce. Ses travaux de recherche portent principalement sur l’évaluation et l’intervention auprès de personnes présentant une aphasie secondaire à un AVC ou survenant en contexte de maladie neurodégénérative. Elle s’intéresse plus particulièrement aux interventions permettant d’améliorer la qualité de vie et la participation sociale des personnes présentant un trouble de la communication.

 

Annie Légaré est orthophoniste clinicienne spécialisée en troubles acquis du langage et chargée d’enseignement en médecine au programme de maîtrise en orthophonie de l’Université Laval. Elle détient un baccalauréat en sciences de la santé (médecine) et un diplôme de maîtrise en orthophonie de l’Université Laval. Mme Légaré collabore à de nombreux cours de ce programme de maîtrise, principalement dans le domaine des troubles acquis du langage et de la communication (post-AVC, troubles cognitifs dégénératifs). Elle est également superviseure de stages à la clinique d’enseignement en orthophonie de l’Université Laval. De par son expérience clinique, Mme Légaré a développé un intérêt particulier pour la participation sociale des personnes aphasiques.